Agenda

La soirée YUKSEK + BOSTON BUN + NATHALIE DUCHENE est reportée. Nouvelle date annoncée prochainement. Les tickets restent valables.

YUKSEK

À l'orée des années 2000, Yuksek publie une série de maxis sur des labels français et étrangers et deux albums sur Barclay / Universal : Away from the Sea (2009) et 

Living on the edge of time (2011). Ces disques ont posé les bases d'un son qui combine ses influences disco et pop avec une production électronique moderne et plus sombre. Il a mêlé son amour pour la scène new-yorkaise post-disco, la longue lignée de production électronique française, la musique anglo-saxonne des années 70 et des influences plus exotiques tirées de ses voyages et tournées.

En 2013, il crée son propre label Partyfine sur lequel il signe plusieurs artistes français et internationaux et poursuit sa tournée mondiale débutée en 2009.

En véritable addicte de studio, il a produit, remixé et collaboré avec un grand nombre d’artistes tels que Gorillaz, Phoenix, UGOD, Lana Del Rey, JD Samson, Moby, The Magician, Alex Metric... En 2018 Yuksek a produit et mixé 6 titres de l’album de Clara Luciani « Sainte Victoire ».

Yuksek écrit également pour le cinéma, et la scène. 

Il réalisa ses premières musiques originales de film dès 2014, dont celle de « Marguerite et Julien », film de Valérie Donzelli en compétition au Festival de Cannes 2015 et collabore au théâtre avec le metteur en scène Ludovic Lagarde. En 2019 il écrit la musique du documentaire « Gregory » pour Netflix, celle de la série « En Therapie » pour Olivier Nakache et Eric Toledano sur Arte en 2020 ainsi que celles de « ZAIZAIZAIZAI », adaptation du livre de Fabcaro et du premier film de Jeremie Elkaim en 2021.

Son quatrième album Nosso Ritmo (février 2020) est la parfaite démonstration de son amour pour la musique brésilienne, le disco, la house et le déviant groove. 

Avec de nombreux featurings ( Polo & Pan, Queen Rose, Breakbot, Confidence Man, Zombie Zombie…), Yuksek propose un généreux album de dance, subtil et intemporel, Nosso Ritmo, le rythme qui nous relie. 

Alors que la tournée mondiale de son dernier album fût reportée Yuksek sortit en Avril 2021 un album sous le pseudonyme Destiino, sur le label de dj Chloé, Lumière Noire. 

Ce projet fut inité en 2017 lorsque Xavier Veilhan invita Yuksek lors de la cinquante-septième biennale de Venise en Italie. L’artiste plasticien rassembla des musiciens dans son installation du pavillon France, le Studio Venezia, où ils furent invités à produire spontanément devant le regard des visiteurs.

Sous ce nom Yuksek s’échappe un peu de son univers coloré pour plonger dans une brume électronique plus diffuse et sombre, parfois ambiante, parfois dansante mais toujours expérimentale et déroutante.

BOSTON BUN

Boston Bun is the French-born, London-based DJ/producer celebrated for his ‘French Touch’ house music. He’s an alumnus of Busy P’s iconic Ed Banger Records, the same label that broke Daft Punk and Justice. After a string of releases on Ed Banger the producer is firmly treading his own path. The underground hit ‘Missing You’ marked his breakthrough in 2017  with support from Annie Mac, Diplo, Mark Ronson, Zane Lowe and Martin Solveig to name a few. ‘Spread Love’, ‘Don’t Wanna Dance’, ‘Better Together’, ‘Stronger’, ‘Forty Deuce’, ‘Whenever You’re Ready’: both his radio and specialist tracks consistently jump over the 1M streams mark and get people dancing everywhere in the world. Respected throughout the industry for his remix capabilities, Boston has reworked massive tracks for the likes of Mark Ronson, Miley Cyrus, Cassius, MK, The Magician, Amtrac, Disciples, Riton & Kah-Lo, Dombresky, etc.  Having a big passion for house music and discovering new talent, he created the flourishing label Circa ‘99 where he signs friends, contemporaries and promising producers. More recently Boston Bun released ‘Stronger’ and ‘Without You’ on the iconic British house label Toolroom Records and he co-wrote and produced the Fred Again & The Blessed Madonna banger ‘Marea (We Lost Dancing)’. A year without touring during the pandemic has not brought his spirit down. He was inspired by this ‘new world’ and wrote his debut album: ‘There’s A Nightclub Inside My Head’, set for release on April 23rd  on Circa ’99.

NATHALIE DUCHENE

Pour cerner le personnage et la musique de Nathalie Duchene, il est utile de
s’intéresser à la dualité qui oppose le jour à la nuit, la lune au soleil, les sonorités
tropicales aux battements de la techno. Originaire de Liège, Nathalie Duchene
débarque à Paris à 19 ans avec une furieuse envie d’en découdre. Exigeante et
dynamique, elle sait ce qu’elle veut, et ne connaît pas le repos. Très vite, la Belge
intègre le cours Florent, puis le studio Pygmalion, où elle apprend l’art dramatique. À
côté des rôles qui s’enchaînent une fois l’école terminée, la comédienne fait une
courte escale dans l’univers du journalisme musical. De concerts en festivals, elle se
retrouve à interviewer les plus grands noms de la scène électronique française, de
Brodinski à Yuksek en passant par le duo The Shoes. La plupart deviennent des
amis, et lui transmettent le goût pour le mix. De fil en aiguille, Nathalie Duchene se
retrouve à son tour derrière les platines. À côté de sa carrière de comédienne, elle
endosse la casquette de DJ avec fierté, pour des lieux et évènements divers, de
soirées pour des marques de luxe comme Louis Vuitton, à des clubs mythiques

comme le Rex. Cela pourrait sonner comme une contradiction, mais il n’en est rien.
Comme un poisson dans l’eau, Nathalie Duchene s’adapte à son environnement
avec une facilité déconcertante. Après avoir tourné dans le monde entier, de Paris à
Tokyo, et sorti des projets sur plusieurs labels (OFF Recordings, Caduceus Records
ou encore Exploited avec son duo O.N.O), l’idée de produire une musique plus
lumineuse trottait dans l’esprit de la jeune Belge. Ne manquait plus qu’un
confinement pour faire naître l’envie de danser, et de faire danser les autres. Ainsi
est né Praia.

Sorti en mars 2022 sur le label Toy Tonics, Praia symbolise le premier opus
de Nathalie Duchene. Emprunté à la langue portugaise, son titre signifie « plage ».
Comme un clin d’œil à sa propre dualité, la house chaleureuse du disque se
consomme aussi bien en plein été sur une plage de sable chaud (en témoigne le
morceau éponyme, “Praia”) que dans un club sombre au cœur de la nuit, à l’heure
où les corps se laissent entraîner dans des danses endiablées (“Glaston” et “I Don’t
Need Nobody”). Quant au remixes, ils achèvent de définir la dualité qui fait l’ADN de
Nathalie Duchene. Tandis que Yuksek apporte un aspect plus nocturne à “Praia”,
Boombass apporte à “Glaston” des rythmes tropicaux qui font automatiquement
grimper la température.

Vous aimerez aussi…

01 Décembre 2022 / 20:00

ANTOINE FLIPO

14 Avril 2023 / 20:00

FAKEAR